Le métier d’assistant maternel

Majoritairement employés par des particuliers, les assistants maternels exercent chez eux ou dans une Maison d’Assistants Maternels, mais ils peuvent également être salariés d’une crèche familiale.

Rôle d’un assistant maternel

  • Participer au développement affectif, physique et psychologique des enfants. C’est l’une des complexités du métier : établir des liens de confiance avec des enfants, tout en gardant la bonne distance. Repas, promenades et sorties au parc, jeux, toilettes… les activités et soins sont réalisés avec l’accord des parents, dans un but de co-éducation.
  • Temps d’échanges en début et fin de journée afin d’être informé et informer les parents sur la journée de leur enfant.
  • Rôle éducatif.

C’est travailler en totale autonomie et organiser ses journées à sa façon, en veillant à respecter les rythmes des enfants. Il est indispensable de penser cet accueil.

Être assistant maternel c’est aussi savoir remettre en question sa pratique professionnelle régulièrement et faire évoluer ses connaissances, en se documentant, en se formant régulièrement. En effet, les connaissances sur le développement du jeune enfant évoluent constamment et les pratiques d’il y a quelques années ne sont plus adaptées aux besoins réels des enfants.

Ce métier requiert de nombreuses qualités humaines, comme la patience, l’empathie, la flexibilité, l’organisation, l’autonomie et la discrétion (il est tenu au secret professionnel).

Voir la fiche pratique du métier d’assistant maternel

Pour travailler en tant qu’assistant maternel, je dois être agréé

Les étapes :

1- Je fais une demande d’agrément auprès du Conseil départemental de la Haute-Loire

2- Je suis une formation initiale

3- Je m’inscris sur le site mon enfant.fr

4– Je continue de me former si je le souhaite avec la formation continue

Les aides possibles pour votre installation

Les aides financières de la Caf en faveur des assistants maternels  > La prime d’installation
Cette prime est versée aux assistants maternels après obtention de leur agrément initial et vise à compenser le coût de l’achat du matériel de puériculture nécessaire à l’accueil du jeune enfant. Son montant est forfaitaire : 300 euros ou 600 euros selon le territoire.

Conditions :
Pour bénéficier de la prime d’installation, les assistants maternels doivent signer une charte d’engagements réciproques avec la Caf où ils s’engagent notamment à :
• Être agréé pour la première fois et exercer depuis au moins deux mois ;
• Exercer la profession au minimum trois ans.
La prime d’installation peut être versée pour les assistants maternels exerçant à domicile ou en Maison d’assistant maternel (Mam).

Le prêt à l’amélioration du lieu d’accueil (Pala) Le Pala correspond à un prêt à taux zéro qui permet aux assistants maternels de réaliser des travaux, dans leur logement ou en maison d’assistant maternel, afin d’améliorer les conditions d’accueil des enfants. Son montant peut atteindre 10 000 euros maximum. Il est accordé dans la limite de 80 % du coût total des travaux et remboursable mensuellement sur 10 ans maximum.

Quel est le rôle du Relais ?

  • Le relais petite enfance financés en partie par la Caf, et Haut Pays du Velay communauté apporte aux assistants maternels et aux gardes d’enfants à domicile un soutien dans leur pratique professionnelle :
    • informations sur le métier, les ressources du territoire, les passerelles entre les différents métiers ;
    • aide dans leurs démarches sur le site monenfant.fr ;
    • temps d’échanges lors des temps d’éveil, autour d’un café… et des échanges possibles par tel ou sur rdv (soutien pédagogique).
    • ateliers d’éveil et d’animations à destination des assistants maternels et des enfants qu’ils accueillent ;
    • accompagnement pour le départ en formation.
    Le Rpe est également un lieu d’information pour les familles à la recherche d’un mode d’accueil et facilite la mise en relation avec les assistants maternels.

 

 

En un clic